Les femmes de foi

DéRACINER NOS MAUVAIS TRéSORS

La Parole nous dit :

« Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femme il les créa  »

Genese 1:27

Le plan parfait de Dieu en créant l’homme était qu’il soit son reflet. Cependant, la désobéissance d’Adam et Eve dans le jardin d’Eden a bouleversé le plan initial de Dieu. Il a marqué la chute de l’humanité. C’est ainsi qu’il est écrit : 

« Yahvé vit que la méchanceté de l’homme était grande sur la terre et que son cœur ne formait que de mauvais desseins à longueur de journée   »

Genese 6:5

L’homme qui autrefois avait été conçu pour connaitre et faire uniquement le bien est devenu un être corrompu et il a été déconnecté spirituellement de Dieu. Cette déconnexion spirituelle a entrainé un manque d’amour au sein de la race humaine. En effet, il est de plus en plus difficile de trouver des personnes qui vont régulièrement manifester de la compassion envers les autres.

Manifester de la compassion envers des personnes auxquelles nous sommes attachées c’est facile. Mais qu’en est-il des personnes qui ont eu à nous blesser ? Des personnes que nous ne connaissons pas ? Des personnes qui mènent une vie qu’on trouve « indigne » ? 

Si on regarde à la vie de Jésus, on remarquera qu’il était rempli de compassion envers tout le monde. Les personnes de mauvaise vie, les malades, les personnes endeuillées, les pêcheurs. Toutes sans exception.

Et nous ? Sommes-nous encore sensibles à ce que vivent les personnes autour de nous ? Notre cœur est-il disposé à faire preuve de compassion envers tout le monde sans exception ?

Le péché originel n’est pas la seule chose à avoir eu un impact sur la nature de l’homme. Notre éducation, notre culture et nos expériences personnelles (bonnes ou mauvaises) ont également forgé notre façon de penser et notre caractère. Qui dit mauvaises expériences dit blessures intérieures.

Chacune de nos blessures a endurcit nos cœurs nous empêchant d’aimer les autres comme Christ. Chacune de nos blessures nous rappelle qu’on a besoin que Christ nous apprenne à manifester la compassion envers les autres. Bien plus encore, chacune de nos blessures nous a poussés à accumuler des mauvais trésors dans nos cœurs.

La Parole nous dit :

« Garde ton cœur plus que toute autre chose car de là proviennent les sources de la vie  »

Proverbes 4:23

Elle nous dit encore :

« Car c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies  »

Matthieu 15:19

Il y’a un paradoxe ici entre la bonne fonction du cœur et la mauvaise fonction du cœur. Du cœur provient la vie mais du cœur provient aussi tout ce qui rend l’homme mauvais. Face à ce paradoxe, l’homme a la capacité de diriger son cœur vers le bien ou vers le mal.

Alors, t’es-tu déjà demandée : 

 » Quels sont les mauvais trésors que mon cœur renferme ?  » 

Les mauvais trésors s’apparentent à toutes ces choses malsaines qui occupent une place importante dans nos cœurs et nous empêchent d’être des témoins de Christ dans le monde :

  • La colère devient un mauvais trésor lorsque tu justifies tout le temps ton incapacité à te maîtriser par le fait que tu sois colérique.
  • Le manque de pardon devient un mauvais trésor lorsque tu te mets à penser qu’emprisonner des personnes dans ton cœur va les empêcher de connaître le bonheur.
  • L’orgueil devient un mauvais trésor lorsque tu te mets à penser que tes propres forces te suffisent pour faire ce pour quoi Dieu t’a appelée.
  • La culpabilité devient un mauvais trésor lorsque tu refuses d’accepter que ton passé est passé.
  • La peur et le doute deviennent de mauvais trésors lorsque tu laisses tout le temps les inquiétudes et les pensées anxieuses prendre le dessus sur toi.
  • L’envie devient un mauvais trésor lorsque ça te pousse à ne plus regarder tes grâces mais tout le temps vouloir celles des autres.
  • La jalousie devient un mauvais trésor lorsque tu n’arrives pas à te réjouir des réussites des autres.

Tous ces mauvais trésors sont forcément liés à nos différentes blessures. Le problème lorsqu’on ne se débarrasse pas de ces mauvais trésors est que les blessures deviennent le miroir à travers lequel on se voit. Pire encore, on va traiter les autres en fonction de ce qu’on a vécu.  

Beaucoup de nos mauvais comportements reflètent  bien souvent des blessures non guéries. Certaines situations de nos vies nous font encore mal lorsque nous y pensons parce que la blessure au niveau de notre cœur n’est pas encore guérie.

Aujourd’hui le Seigneur veut prendre le temps de lever le voile sur ce qui nous empêche d’aimer les autres d’un amour parfait comme lui.  Il frappe à la porte de nos cœurs pour nous aider à déraciner tous les mauvais trésors et replanter de nouvelles graines:

« Il guérit ceux qui ont le cœur brisé, Et il panse leurs blessures   »

Psaume 147:3

Le Seigneur veut t’aider à faire plusieurs choses :

  • Pardonner à cette personne qui t’a fait du mal (un ex abusif, un père absent, une mère « irresponsable », une amie difficile…) ;
  • Retrouver la paix que tu as perdue depuis cet acte que tu as commis ;
  • Te débarrasser de tes doutes et de tes peurs ;
  • Te relever de tes échecs et te révéler ton énorme potentiel ;
  • Combler le vide qui est en toi depuis cet échec, ce deuil, ce viol… ;
  • Te réjouir des réussites des autres ;
  • Apprendre à te contenter de ce que tu as ;
  • Apprendre à t’aimer telle que tu es etc.

Il y’a des conditions pour favoriser ta guérison. Je vais juste t’inviter à faire le premier pas aujourd’hui.  Ce premier pas est de reconnaître le fait que la situation que tu as vécue t’a blessée. Prends le temps de dire à Jésus maintenant : 

 » Je reconnais que j’ai été blessée, mais je veux enfin guérir afin de pouvoir manifester de la compassion envers mon prochain  »

Natacha Sama

1 réflexion sur “DéRACINER NOS MAUVAIS TRéSORS”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *